Kanon au bout du monde Vol. 1-3

Au départ, je pensais attendre la fin de la série avant de poster une critique sur Kanon au bout du monde mais j’ai finalement craqué en attendant le tome 4. Ce manga est vraiment atypique et mérite votre intérêt. Plongez donc dans un univers fascinant mêlant romance et S-F en compagnie de personnages hors du commun avec Kanon au bout du monde, un manga typé seinen des éditions Akata réalisé par Kyo Yoneshiro.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Kanon au bout du monde, de quoi ça parle ?

« Depuis qu’une nuée d’extraterrestres s’est abattue sur notre planète, une sempiternelle pluie tombe sur Tokyo. Depuis, l’humanité vit séparée en deux : ceux qui vivent à la surface, et des privilégiés réfugiés sous terre. Kanon, jeune femme qui travaille dans un petit café, fait partie de ceux de la surface. Sous ses airs fragiles, elle cache en réalité un caractère pour le moins unique : malgré la situation du monde, son unique préoccupation est Sosuke Sakai, l’homme qu’elle aime en vain depuis le lycée. Des retrouvailles inattendues lui permettront-elles d’enfin conquérir le cœur de son idole ? Rien n’est moins sûr… Car Sosuke, véritable héros national engagé dans la lutte contre l’invasion des « gelées », est de surcroît un homme marié… Kanon aura-t-elle le courage de courir après cet amour interdit ? »

Mon avis…

Côté édition, Akata nous offre des tomes de qualités pourvus d’une belle épaisseur, d’un papier de bonne facture et de couvertures modernes et originales, un régal pour les yeux. En ce qui concerne le coup de crayon, nous avons affaire à un trait léger, simple et net à la fois. Le découpage des cases est varié et dynamique. Les traits des visages sont plutôt simplistes mais permettent de dégager les émotions des différents personnages avec facilité.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

L’intrigue, quant à elle, se livre petit à petit au fil des tomes. Si celle-ci nous semble particulièrement floue lors des premiers chapitres, il est fort agréable de la voir s’éclaircir et se développer au fur et à mesure. Il en va de même pour l’univers que le lecteur prend plaisir à découvrir au fil de sa lecture. Kyo Yoneshiro veille à ne pas nous assommer sous une tonne d’informations simultanées. Au contraire, elle prend le temps de nous surprendre. Il s’avère d’ailleurs évident qu’elle nous réserve encore bien des surprises quant aux prochains rebondissements de son histoire ainsi qu’à la direction scénaristique qu’elle va continuer à prendre. Son récit est en effet imprévisible ; et ce pour diverses raisons.

Les personnages, par exemple, sortent de l’ordinaire et ne sont pas toujours faciles à déchiffrer. Kanon semble nourrir un amour obsessionnel pour son idole du lycée sans pouvoir aimer quelqu’un d’autre ou tourner la page pour avancer dans la vie. Sa famille, ses amis… personne ne parvient à la comprendre.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Son idole, quant à lui, se montre lunatique. Ses humeurs, ses gouts, ses sentiments… tout change très rapidement chez lui ; ce qui le rend très mystérieux et intriguant. Sa femme a toujours fait son maximum pour être à la hauteur de son mari et refuse catégoriquement de le perdre même si leur amour n’est plus qu’illusion, elle est prête à tout pour que son couple tienne bon, même à céder à la folie. Les différents personnages sont développés avec grand soin au fur et à mesure, la mangaka nous offrant des flashbacks plus ou moins lointains voire quelques scènes d’anciens chapitres vécues selon le point de vue d’un autre personnage ; ce qui nous donne une véritable impression d’assemblage. Nous obtenons de plus en plus de clefs utiles à la compréhension de l’intrigue.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Le thème principal sort plutôt de l’ordinaire également. Les protagonistes commettent des actes d’infidélité, une thématique peu mise en avant de manière générale ; ce qui pousse le lecteur à se demander qui est le plus à plaindre : Kanon, qui ne sait rien refuser à l’homme qu’elle aime et qui souffre de cette situation ? Sosuke, qui ne sait plus qui il est et ce qu’il veut ? Sa femme, qui s’accroche désespérément aux souvenirs de son ancien mari, refusant l’idée que ses sentiments puissent changer ? Où la mangaka souhaite-t-elle nous emmener ? Où veut-elle en venir ? Et ces extraterrestres qui semblent jouer un rôle dans l’évolution de Sosuke, vont-ils prendre encore davantage de place au sein de l’intrigue ? Ce qui est certain, c’est qu’elle dépeint les vices humains à merveilles ! Pas étonnant que Shuzo Oshimi la recommande !

Conclusion…

Bref, Kanon au bout du monde est un manga pour le moins déconcertant, intriguant et mystérieux ! Trois volumes sont déjà disponibles chez nous, il ne manque plus que deux tomes avant le dénouement tant attendu !

━──────≪✷≫──────━

One thought on “Kanon au bout du monde Vol. 1-3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *