Corps Solitaires Vol.1

« Ce que je ressens te laisse toujours indifférent…Cesse de traiter mes sentiments à la légère…Nous sommes ensemble, mais nos corps et nos cœurs sont toujours solitaires…Regarde-moi…Yô-chan ! »

Début 2020, la maison d’édition Kana a lancé un nouveau label appelé Life. Celui-ci a pour objectif de viser un public adulte en proposant des titres qui traitent de problématiques liées à la vie active. Il s’agit donc d’une collection qui m’intéresse particulièrement, je me situe vraiment dans leur cible éditoriale. J’ai prévu de tous les acheter. Pour l’instant, j’ai lu Just not Married et First Job New Life que j’ai trouvés très frais et agréables à lire mais je dois avouer avoir eu un très gros coup de cœur pour Corps Solitaires qui a un ton plus sérieux et dramatique. Voilà pourquoi ce sera le premier titre de la collection Life dont je parlerai sur mon blog.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Corps Solitaires, de quoi ça parle ?

Michi a 32 ans et vit avec son mari depuis plusieurs années. Malheureusement, ce dernier ne veut plus avoir de rapports intimes avec elle depuis plus de deux ans…Perdue et souffrant d’un réel mal-être, Michi craque et finit par se confier à son collègue autour d’un verre. A sa grande surprise, elle découvre ainsi que celui-ci se trouve dans la même situation qu’elle.

Mon avis…

J’ai trouvé ce premier tome vraiment accrocheur. Je me suis directement attachée à Michi. Il s’agit d’une femme forte qui, malgré son mal-être, cherche à garder la face et à chercher des solutions. On ne parle pas ici d’un problème de libido mais d’un véritable manque affectif. Son mari ne la désire plus, leur quotidien est d’un banal affligeant et quoi qu’elle fasse, peu importe ses efforts, elle se fait rejeter. Cette dure réalité est d’autant plus difficile à accepter lorsqu’elle se rappelle des premières années de leur vie de couple où tout semblait si facile, où tout se faisait naturellement, où elle se sentait réellement aimée. Aujourd’hui, c’est comme si elle jouait le rôle d’une maman qui prépare à manger pour son fils pendant qu’il joue aux jeux vidéo. Elle a l’impression que son mari ne la voit plus, qu’il ne l’aime plus…

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Michi va faire nombre d’efforts pour tenter d’attirer son attention. Mais même en soignant son look vestimentaire, en s’achetant un nouveau parfum, de nouveaux sous-vêtements, en lui laissant davantage d’espace…rien ne change. Elle va enfouir tous ces sentiments négatifs en elle pendant très longtemps. Elle ne sait pas vraiment à qui en parler, elle a peur du jugement extérieur au sein d’une société où les rapports sexuels font partie du quotidien de tous les couples « normaux ». C’est pourquoi lorsqu’elle craque, sous le joug de l’alcool, après deux ans de silence, elle ne s’attend pas à ce que son collègue puisse la comprendre et pourtant…Celui-ci va être à la fois une bouée de sauvetage et un fruit défendu. Michi est soulagée d’avoir un confident qui la comprend et avec qui elle peut partager sa détresse cependant, puisqu’il s’agit d’un homme qui lui tend la main lors d’un moment de faiblesse, elle se sent coupable vis-à-vis de son mari. Ce manga nous plonge dans un contraste d’émotions contradictoires et fortes vraiment intéressant.

Le point de vue du mari est également étalé à plusieurs reprises dans ce premier volume et c’est grâce à ses pensées que le lecteur comprend réellement qu’il y a quelque chose qui cloche dans leur couple. J’ai plusieurs fois eu envie de le secouer, de le réveiller. Ce n’est pas un mauvais gars, il ne trompe pas sa femme et ne souhaite pas non plus la quitter. En réalité, il a assimilé sa femme à une routine quotidienne et l’étincelle s’est éteinte, il s’est lassé d’elle physiquement. Cependant, il ne parvient pas à être franc et à communiquer avec elle. Voilà pourquoi il va se réfugier derrière des excuses, rester sans arrêt dans la fuite. Il ne veut pas d’ennuis, il ne veut pas discuter de problèmes sérieux…D’ailleurs, il ne comprend même pas pourquoi sa femme lui tire la tête. Il ne la bat pas, ne la trompe pas et leur ménage ne se porte pas si mal…Après tout, c’est normal, selon lui, que la vie intime disparaisse au sein des vieux couples.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Le couple n’est donc plus du tout sur la même longueur d’onde. Michi et Yô ne parviennent plus à se comprendre ni à réellement communiquer, ils vont se blesser l’un l’autre à de nombreuses reprises sans vraiment en avoir conscience. Les enjeux de la série sont donc plutôt intrigants. Vont-ils réussir à se confier ouvertement l’un à l’autre, à trouver des solutions et à se reconstruire en tant que couple ? Ou bien vont-ils rompre et se bâtir deux nouvelles vies ? J’ai vraiment hâte de découvrir l’évolution de ces deux personnages, souffrant tous deux dans leur couple pour des raisons différentes. En tout cas, ce premier tome aura partagé des émotions à ses lecteurs de manière très efficace. Plusieurs fois, en lisant, je me suis sentie en colère, frustrée voire triste…Une excellente lecture avec un thème dur et réel.

J’ai trouvé le coup de crayon simple et moderne, assez neutre. Les émotions sont très bien exprimées sur les visages des personnages. Il n’y a pas énormément de détails et la moitié des cases affichent un fond blanc. Le manga a un côté très sobre et épuré en harmonie avec sa couverture et cette vie de couple qui est finalement assez vide. Niveau ambiance immersive, on est vraiment dans le bon.

« J’ai senti que quelque chose en moi avait gelé… »

En ce qui concerne l’édition, Kana cherche vraiment à viser un public mixte avec sa collection Life et avait ainsi fortement modifié les couvertures de Just not Married et de First Job New Life. Cependant, pour Corps Solitaires, il n’y a pas de changement majeur à signaler, la couverture japonaise étant également très épurée et neutre. Sinon, le volume est très souple et agréable au niveau de la prise en mains.

Conclusion…

Corps Solitaires est un coup de cœur pour moi. Le titre nous plonge dans une large palette d’émotions à travers un thème rarement abordé dans le manga, un thème réel et préoccupant. Je n’ai qu’une envie, celle de découvrir comment ce couple va s’en sortir, comment il va réussir à communiquer et à surmonter cet énorme obstacle. La série est toujours en cours au Japon et compte actuellement 5 volumes, ce qui promet un bon lot de rebondissements !

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *