Six Half

« Je sortais avec un yankee, moi ? Mais quel genre de fille j’étais au juste ? »

En ce moment, j’écume régulièrement les sites de mangas d’occasion à la recherche de perles en arrêt de commercialisation. C’est ainsi que je suis tombée sur l’intégrale de Six Half que je recherchais depuis quelques années. J’ai littéralement dévoré tous les tomes en moins d’une semaine. J’ai eu un vrai coup de cœur, voilà pourquoi j’ai eu envie de partager mon avis sur la série. Si celle-ci n’est plus disponible dans les librairies, les tomes restent néanmoins achetables en format numérique chez Delcourt/Tonkam.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Six Half, de quoi ça parle ?

Shiori se réveille dans un lit d’hôpital, elle a tout oublié de son passé suite à un accident de moto. Elle ne reconnait ni sa famille, ni son copain, ni ses amis…Totalement perdue, elle doit tenter de se reconstruire mais comment faire sans aucun repère ? En plus de cela, elle se rend compte qu’elle était, avant l’accident, une lycéenne vulgaire et manipulatrice…

Mon avis…

J’ai adoré l’aspect psychologique de cette série. On suit l’évolution de Shiori ainsi que celle de son entourage. Tous ont leurs tourments et blessures, ils vont devoir affronter leurs démons, repenser leurs idéaux, valeurs ou désirs. Chaque personnage qui gravite autour de Shiori a son propre background et sa petite richesse personnelle. Son grand frère l’aime énormément et cache un lourd passé tandis que sa petite amie semble avoir peur d’elle, sa petite sœur la déteste pour des raisons antérieures à son amnésie, ses amies ne le sont pas vraiment et ont chacune une motivation particulière, son copain est obsédé par l’idée de retrouver sa « vraie » Shiori, sans parler de bien d’autres personnages qui débarquent dans la série par la suite…Le titre propose donc une belle et large palette de personnages variés et tous intéressants mais surtout, des personnages qui vont vraiment évoluer et changer tout au long du récit. Il s’agit, pour moi, de l’un des plus gros points forts de Six half !

Un autre aspect de l’œuvre que j’ai beaucoup apprécié, c’est la narration. En lisant cette série, on parvient à se mettre à la place de Shiori, on se retrouve tout aussi perdu qu’elle, à devoir reconstituer son passé et les raisons qui poussent son entourage à se comporter d’une certaine manière. On assemble son histoire à la manière d’un puzzle, les informations clefs arrivant petit à petit. C’est une lecture active et vraiment plaisante. Au départ, tout semble assez sombre, la situation parait désespérée. Shiori n’a aucun repère, le lecteur non plus, il y aura ensuite des hauts et des bas jusqu’à arriver à un dénouement très lumineux.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

La protagoniste est vraiment un personnage attachant au fort caractère et suivre son évolution est une véritable montagne-russe émotionnelle. Elle a l’impression de vivre un véritable cauchemar, alors qu’elle apprend que sa mère l’a abandonnée, que son père est décédé d’une maladie depuis peu, que presque tout son entourage la déteste…Elle n’a qu’une envie : fuir de cette vie inconnue, partir de la maison des étrangers qui disent être sa famille. Elle se sent vide, comme si rien n’avait d’importance. Pourtant dans cette obscurité, son frère et son copain vont la soutenir et petit à petit, elle va se créer de nouveaux repères et reprendre sa vie en mains, notamment en acceptant un job de mannequin pour lequel elle avait postulé avant son accident. Mais quand la situation semblera enfin saine, de nombreux événements viendront remuer son quotidien…De plus, la peur de disparaitre lorsque ses souvenirs reviendront la hante. Pour elle, ce serait comme une mort. Elle voit l’ancienne version d’elle-même comme un monstre et est effrayée à l’idée de refaire souffrir ses proches. Shiori sera tout au long de l’histoire animée par diverses réflexions plutôt profondes, ce qui, malgré une ambiance girly, donne un ton très mature au titre.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

De nombreux grands thèmes universels sont traités dans cette série comme la gestion des émotions et sa perte de contrôle qui peut provoquer de la culpabilité, la puissance de la jalousie et les ravages psychologiques qu’elle peut causer chez la personne qui la ressent, le pardon qui est difficile à accorder, l’acceptation et la reconnaissance de l’autre, l’amour qui peut conduire à la folie, l’importance de la famille…Des thèmes très forts qui sont extrêmement bien traités dans cette série.

Puis, en plus du côté tranche de vie, le titre visite également le monde du mannequinat qui devient vite la bouée de sauvetage de Shiori, l’activité qui lui fait oublier ses problèmes et ses souffrances. Le thème est également traité en profondeur avec de nombreuses questions d’éthique et conséquences vis-à-vis d’une notoriété grandissante, le tout en dévoilant les rouages des coulisses du métier d’acteur/mannequin, une facette plutôt intéressante du manga.

Le coup de crayon, quant à lui, est très agréable avec un dessin très doux et des yeux très détaillés. Les personnages sont beaux et reconnaissables, le découpage des planches est varié et dynamique. La lecture est très fluide.

Côté édition, les tomes sont de taille standard et assez agréables en mains. J’ai un gros coup de cœur pour les couvertures que je trouve sublimes avec toute une palette de couleurs « pastel ». Le seul bémol : un très gros nombre de fautes dans l’ensemble du manga : des mots oubliés, des mots dupliqués, des fautes d’orthographe…Un peu dérangeant mais cela n’empêche pas d’apprécier l’intrigue.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Conclusion…

Six Half est un titre prenant et envoutant qui explore avec brio la psychologie et la fragilité humaines. Les sentiments sont facilement ressentis par le lecteur, les réflexions et dialogues sont spontanés et sonnent justes. La reconstruction de Shiori ainsi que son évolution sont magnifiques et émouvantes, celle de son entourage également. La plupart des personnages grandissent humainement parlant, s’ouvrent au monde qui les entoure. C’est un énorme coup de cœur pour moi, je recommande chaudement cette série et je pense essayer de me procurer l’intégrale de Lollipop de la même autrice prochainement.

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *