Mon bilan manga 2020

2020, quelle année ! Entre l’apparition du Covid-19, les x fermetures de nos librairies préférées et les plannings des éditeurs qui se sont retrouvés totalement chamboulés ; on peut dire que c’est une année dont on se souviendra pendant longtemps. Néanmoins, malgré tous les problèmes, j’y ai vraiment retrouvé mon compte en terme de lecture. 2020 m’a apporté bien plus de coups de cœur que 2019. Il faut dire que ça a commencé très fort dès janvier avec des sorties Lézard Noir et Akata au top qui m’ont totalement conquise. Sans parler des titres d’Inio Asano qui sont sortis chez Kana et d’une énorme mise à l’honneur pour Naoki Urasawa durant toute l’année.

Le confinement m’a permis de découvrir le catalogue de Black Box et de rejoindre sa très agréable communauté au sein de laquelle j’essaie de participer le plus activement possible. Puis, coup de théâtre avec le réveil de Panini et l’apparition de Noeve Grafx. J’espérais d’ailleurs lire Veil édité par ce dernier avant de rédiger mon bilan mais la poste en a décidé autrement (3 semaines de retard déjà). J’écrirai certainement une critique dessus une fois que je pourrai enfin lire ce manga (qui a l’air fantastique et magnifique) du coup.

Bref, j’ai pas mal de choses à dire sur cette année. Ce bilan va donc être organisé en plusieurs parties :

♦ Mes coups de cœur « nouveautés 2020 » ;

♦ Mes coups de cœur « one-shots 2020 » ;

♦ Mes coups de cœur « anciennes séries découvertes en 2020 » ;

♦ Le blog et moi ;

♦ Mes attentes pour 2021 ;

♦ Liste de mes lectures 2020.

Mes coups de cœur « nouveautés 2020 »

Je n’aime pas les tops parce que faire un classement me parait, d’une part, fort complexe étant donné que certains titres ne sont tout simplement pas comparables, d’autre part, trop variable car mes préférences peuvent changer d’un jour à l’autre en fonction de mes humeurs et de mes envies. Voilà pourquoi je ne classerai pas mes coups de cœur, j’ai simplement sélectionnés les meilleurs selon moi, ceux que j’ai préférés sans aucune hiérarchie. L’ordre n’a donc ici pas d’importance.

MAUVAISE HERBE

Shiori est une lycéenne en fugue. Sa mère la bat, elle ne veut plus rester chez elle et vit donc tel un chat de gouttière, passant de maisons closes à plans douteux. Lorsque que le lieutenant Yamada la rencontre, il croit revoir sa fille décédée. Serait-ce un signe ? Parviendra-t-il à la « sauver » ?

Mauvaise Herbe m’a touchée en plein cœur. Le manga nous présente un duo de deux personnages tous deux abimés par la vie : un policier qui a perdu sa fille, une jeune adolescente en fugue. Ils vont avoir besoin l’un de l’autre pour avancer et tenter de se reconstruire. A la fois sombre et touchant, ce manga parvient à m’émouvoir et à me plonger dans son univers avec une facilité déconcertante. C’est à travers cette série que j’ai découvert son auteur : Keigo Shinzo. Sous le charme de son style et de sa narration, j’en ai profité pour découvrir Tokyo Alien Bros. qui est une véritable pépite également. Il s’agit, selon moi, d’un auteur à suivre de très près. Mauvaise Herbe est clôturé en 4 volumes, le tome 3 sort à la fin du mois.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/01/29/mauvaise-herbe-vol-1/

EN PROIE AU SILENCE

Misuzu Hara, une jeune enseignante de 24 ans, tente de survivre au sein d’une société qui lui semble inégalitaire et cruelle. Détruite par un viol 4 ans auparavant, elle tente d’avancer sans véritable enthousiasme, jonglant entre le désintérêt pesant de ses élèves et sa blessure douloureuse et omniprésente. Parviendra-t-elle à retrouver un équilibre dans une société qui la dévalorise tant ?

Il se dégage de ce titre une ambiance pesante et dérangeante qui se détache de tout ce que j’ai déjà pu lire. C’est vraiment sombre et dur, il s’agit tout de même d’une femme qui semble subir sa vie et qui continue à se faire violer par le même homme depuis des années sans arriver à faire quoi que ce soit pour s’en sortir. C’est d’autant plus glaçant que la protagoniste semble tétanisée par la peur, elle se sent impuissante dans une société où elle se sait perdante d’avance. Par la suite, nous découvrons d’autres femmes qui semblent toutes victimes de cette même société. En Proie au Silence est un univers froid mais passionnant, je dévore chaque tome dès sa sortie, les événements sont difficiles à prévoir. J’ai vraiment hâte de découvrir davantage de séries d’Akane Torikai. Akata a déjà édité l’un de ses recueils d’histoires dont je parlerai plus bas et je pense qu’ils possèdent encore d’autres de ses licences dans leurs tiroirs, j’ai vraiment hâte. Cette série-ci est bouclée en 8 volumes, le tome 5 sort à la fin du mois.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/01/12/en-proie-au-silence-vol-1/

OROCHI

Orochi est le nom de la jeune femme mystérieuse que nous suivons tout au long du manga à travers diverses aventures. Elle possède des pouvoirs surnaturels et cherche à aider les personnes qu’elle rencontre. Malheureusement, sa gentillesse se transforme souvent en cadeau empoisonné malgré elle…

Kazuo Umezu (alias Umezz) fait partie de mes mangakas favoris, j’étais tellement heureuse de pouvoir découvrir l’un de ses titres que je ne connaissais pas encore, je me suis littéralement ruée dessus à sa sortie. Je n’ai pas été déçue, Orochi m’a fait découvrir mon protagoniste favori toute série confondue de l’auteur. Cet être surnaturel, mystérieux et plein de contrastes est vraiment fascinant à suivre. Au cours de ses voyages, Orochi se retrouve toujours mêlée à des histoires sordides ou fantastiques au sein desquelles la nature humaine s’observe souvent sous son plus mauvais jour. Les chutes de chaque péripétie en valent toujours la peine. J’espère que Le Lézard Noir éditera encore bien d’autres titres de cet auteur, j’en suis complètement fan ! Cette série-ci est bouclée en 4 volumes, la date de sortie du tome 3 reste malheureusement encore inconnue.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/10/11/orochi-vol-1/

ASADORA

Alors que nous découvrons un Tokyo ravagé par les flammes en 2020, nous nous retrouvons projetés en 1959 aux côtés d’Asa, une fillette altruiste au fort caractère âgée de 12 ans. Quel lien existe-t-il entre 1959 et 2020 ? Nous l’ignorons encore. Ce qui est certain, c’est qu’un violent typhon s’apprête à ravager le port de Nagoya dans le passé…

Asadora est un projet que nourrit l’auteur depuis environ sept ans, un manga pensé dans un esprit feuilleton mêlant fantastique et suspense.

Comment passer à côté de la nouvelle série du grand Naoki Urasawa ? Cet auteur possède un talent incroyable, aussi bien pour le dessin que pour la narration. Ici, dès le premier tome, je me suis directement fort attachée aux protagonistes qu’il prend bien le temps de nous présenter. L’intrigue a un côté très mystérieux, nous n’en connaissons, à l’heure actuelle, pas encore les réels enjeux mais quelque chose de mystique, de surnaturel semble se cacher là-dessous. Nous ne savons pas du tout vers quoi l’auteur nous emmène mais je lui fais confiance, les yeux fermés. Chaque nouveau tome est un régal ! Asadora est toujours en cours au Japon avec 4 tomes à son actif pour l’instant, le quatrième sort chez nous en mars.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/03/27/asadora-vol-1/

ELLE NE RENTRE PAS, CELLE DE MON MARI

Désireuse de quitter un climat familial nocif, Sachiko Torii décide de quitter sa campagne natale pour entrer à l’université. Dans sa résidence, elle fait la connaissance de Shin Kuramoto, un étudiant de deuxième année qui prend rapidement l’habitude de s’incruster chez elle. Ils apprécient passer du temps ensemble et finissent rapidement par sortir ensemble. Tout semble parfait mais, malheureusement, un couac se produit alors qu’ils veulent s’unir charnellement pour la première fois, impossible de faire l’amour. De là, Sachiko se retrouve assaillie de doutes et d’angoisses : « Suis-je normale ? »

Un titre fabuleux auquel je me suis rapidement identifiée. La protagoniste pratique le même métier que moi, maitresse d’école, et elle est envahie de doutes qui font ou ont fait partie de mon quotidien. Le tome 2 m’avait particulièrement bouleversée juste avant la rentrée des classes car Sachiko n’arrivait pas à gérer sa classe et se retrouvait totalement abandonnée par son entourage, cette solitude et cette angoisse m’ont vraiment ébranlée. La jeune femme n’arrive pas à exprimer ses sentiments et ses peurs dans une société où elle ne se sent pas à sa place, où elle a l’impression d’être anormale. En plus, le titre traite d’un sujet dont on ne parle jamais : le vaginisme. Pourtant, ce problème est bien plus fréquent qu’il n’y parait et ça fait du bien de voir quelqu’un en parler par le biais d’une histoire vraie qui plus est. Le manga est en effet adapté d’un roman autobiographique. La série est bouclée en 5 volumes, le tome 3 sort à la fin du mois.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/05/01/elle-ne-rentre-pas-celle-de-mon-mari-vol-1/

TRAIT POUR TRAIT : DESSINE ET TAIS-TOI !

Akiko a un rêve depuis toute petite : devenir mangaka et dessiner des shôjos. Dans sa tête, tout est déjà programmé. Elle est persuadée d’être un génie à qui tout réussira, que son rêve aboutira sans aucune difficulté. Cependant, lors de sa dernière année de lycée, elle intègre une petite école d’art dans laquelle un professeur sévère et étrange aux méthodes peu conventionnelles va bouleverser sa vie.

Probablement l’un des meilleurs mangas autobiographiques que j’ai lu. A l’image de sa mangaka haute en couleur, Akiko Higasahimura (aussi une autrice à suivre de près), ce manga est vraiment drôle et, en même temps, très émouvant. J’ai les larmes qui montent dès que je relis la fin du premier tome. Je sens que c’est une histoire sincère et authentique, que l’autrice nous a laissé entrapercevoir une partie de sa vie sans se mettre en avant pour autant. Elle mêle habilement narration du présent et narration du passé, elle n’hésite pas à faire preuve d’autodérision. Cette histoire sonne terriblement juste, probablement l’œuvre que je préfère de cette autrice. Je suis d’ailleurs tellement heureuse qu’elle ait été mise en avant en 2020, elle le mérite tellement ! La série est bouclée en 5 volumes, le deuxième tome sort le 7 janvier.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/11/04/trait-pour-trait-dessine-et-tais-toi-vol-1/

TOKYO TARAREBA GIRLS

Rinko est une belle trentenaire, scénariste épanouie dans son métier et célibataire. Alors qu’elle passe encore une soirée dans un bar à s’auto-rassurer sur son avenir avec ses copines, un jeune et beau mannequin mystérieux, agacé par leurs discussions bruyantes les humilie et les traitent de « vieilles filles »…

Après cette rencontre, la vie de Rinko va prendre un tournant des plus désagréables, elle va devoir « se réveiller » si elle ne veut pas rester seule toute sa vie.

Encore un titre d’Akiko Higashimura ! Celui-ci est particulièrement drôle, fun et décalé ! Quelle joie de retrouver, dans chaque tome, ces trentenaires désespérées qui se retrouvent toujours dans des situations pas croyables. Obnubilées par l’amour et le mariage, elles prennent parfois les mauvaises décisions et l’autrice aime tout tourner en dérision. Ambiance dynamique avec une petite dose de mélancolie tout de même, c’est une excellente série. J’aime tout ce que fait cette autrice en fait ! Le manga est bouclé en 9 volumes, le tome 3 sort le 7 janvier.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/10/24/tokyo-tarareba-girls-vol-1/

Mes coups de cœur « one-shots 2020 »

INIO ASANO ANTHOLOGY

J’ai adoré cette anthologie d’histoires courtes. J’ai lu tous les titres d’Inio Asano sortis chez nous et je trouve que c’est son meilleur recueil d’histoires courtes paru à ce jour. Toutes ses histoires traitent de problèmes sociétaires, des vices humains, etc. Nous retrouvons ses habituels ton cynique et ambiance mélancolique tirant parfois sur le poétique. Il use de métaphores et joue habilement des points de vues pour nous offrir des histoires variées et, pour la plupart, assez marquantes. J’ai dévoré ce manga et j’ai adoré ! Je trépigne toujours d’impatience à l’idée de la sortie d’un de ses nouveaux titres !

YOU’VE GOTTA LOVE SONG

Un deuxième recueil d’histoires courtes cette fois-ci réalisé par l’autrice d’En Proie au Silence dont je parle dans la catégorie précédente. Akane Torikai nous dresse le portrait de plusieurs femmes. Qu’elles soient mères au foyer, lycéennes perdues ou encore amantes d’hommes mariés, aucune n’est pleinement satisfaite de sa condition. Nous les suivons donc le temps d’un morceau de leur quotidien et assistons à certaines prises de consciences ou rébellions face à leurs vies, face à leurs problèmes…C’est passionnant, poétique, fluide et ça se lit très vite. Le seul reproche que je pourrais faire, c’est justement que ça se lit peut-être trop vite, j’aurais aimé que ça dure plus longtemps.

L’ENFANT EBRANLE

Yang Hao, 10 ans, partage son temps entre l’école et les inévitables compositions à rédiger, ses copains, avec qui il joue aux jeux video, et sa vie à la maison.
I est à l’âge où l’on fait des choses dont on n’est pas toujours fier et dont on aimerait se repentir. L’âge où l’on fait des rencontres que nos parents n’apprécient guère.
Son père, absent depuis de long mois pour son travail, est enfin de retour à la maison. Ce père qui va venir le chercher après les cours, celui qui va le protéger des plus grands, celui qui va le comprendre…Du moins, c’est ce qu’imaginait Yang Hao. Mais les choses vont prendre une autre tournure.
Une dernière rédaction, avec pour thème « décrivez votre père » va être l’occasion pour lui de se confronter à la réalité. Faire descendre de son piédestal son père pour s’en construire un « idéal » fait de ses rencontres.

Manga News.

Ce one-shot est un petit bijou. Son coup de crayon est extrêmement doux et a un côté très poétique. Le titre nous plonge dans un monde de nostalgie, à l’époque de notre enfance où nous nous construisons à travers nos rencontres et expériences. Le protagoniste refusera d’admettre que son père n’est pas celui qu’il voudrait avoir et, à travers l’écriture, va inventer un père idéal en s’inspirant des personnes admirables ou de confiance qui l’entourent. C’est beau et triste à la fois, les scènes de prises de conscientes sont particulièrement fortes et émouvantes. Une œuvre magnifique !

LE MONDE SELON SETCHAN

Dans un monde alternatif, la société tokyoïte est secouée par des mouvements étudiants. Sur fond de terrorisme et de préoccupations nucléaires post- Fukushima, Setsuko, étudiante, fait figure d’exception. Apolitique, détachée de cette réalité, elle n’a d’attrait que pour le sexe sans engagement. Par un après-midi ensoleillé, elle sera pourtant abattue dans une fusillade. Entre temps, son destin aura croisé celui d’Atsushi un autre étudiant sans histoires.
Ceux que l’on surnomme Setchan et Akkun, ces deux êtres que tout oppose, vont se rapprocher et se perdre.

Manga News.

Ce one-shot sort clairement du lot grâce à son côté atypique : son dessin est atypique, son histoire est atypique, son personnage principal est atypique…Nous suivons une jeune fille qui ne se sent pas à sa place au sein de sa famille, ni dans la société. Elle avance à contre-courant et a un comportement que les autres jugent bizarre. Nous savons dès le départ qu’elle va mourir mais nous nous attachons à ce drôle d’oiseau malgré tout, nous l’observons mettre du bonheur dans le quotidien d’un étudiant qui voit en elle quelque chose de spécial, nous l’observons doucement reprendre gout à la vie jusqu’à espérer qu’elle ne meure pas réellement à la fin. Un récit beau et dur à la fois, vraiment unique.

Mes coups de cœur « anciennes séries découvertes en 2020 »

Vous trouverez ici ma sélection de titres favoris sortis avant 2020 mais que j’ai découverts durant cette année. J’ai choisi les trois séries qui m’ont le plus marquée.

DEVILMAN

Les premiers occupants de la Terre étaient en réalité de violents démons et, après avoir hibernés pendant des millénaires, ceux-ci sont bien déterminés à détruire l’humanité afin de récupérer ce qui leur appartenait autrefois.

Seul un jeune homme semble au courant de cette terrible vérité : Ryô Asuka. Ce dernier est persuadé que la seule manière de lutter contre la menace est de fusionner avec un démon. Cependant, seul un homme au cœur pur et innocent serait capable de conserver sa conscience après une telle fusion, un homme comme son meilleur ami, Akira…

Une énorme claque ! Je me rends compte que j’apprécie de plus en plus le style de dessin plus rétro. En tout cas, l’histoire de Devilman m’a vraiment emportée, c’est puissant et ça explore la nature humaine dans ses plus sombres penchants au point où le lecteur finit par se demander qui est le vrai monstre : le démon ou l’homme ?

1972 – Série terminée en 5 tomes.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/05/16/devilman/

SUBARU DANSE VERS LES ETOILES

Pour communiquer avec son frère jumeau atteint d’une tumeur au cerveau, Subaru lui rend visite tous les soirs à l’hôpital et utilise la danse pour lui raconter ses journées. C’est le point de départ d’un voyage et d’une ascension fulgurante dans le domaine de la danse dont elle ne fera, au cours de sa vie, que dépasser les limites du possible et de l’imaginable.

Un manga juste sublime, le coup de crayon est magnifique, c’est vraiment une histoire qu’on vit avec Subaru. C’est émouvant et les émotions sont intenses, une lecture qui m’a totalement retournée, probablement l’une de mes plus belles lectures manga, toute année confondue.

2000 – série terminée en 11 tomes.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/12/21/subaru-danse-vers-les-etoiles/

DRAGON HEAD

Sur le trajet du retour d’un voyage scolaire, le train déraille et se retrouve totalement enseveli sous un tunnel effondré. Seuls trois élèves survivent et se retrouvent dans l’obscurité la plus totale. Ils vont devoir survivre en attendant les secours…qui ne semblent pas près d’arriver.

Typiquement le genre d’histoire que j’adore, c’est angoissant et très psychologique, les personnages doivent survivre et sont confrontés à des situations horribles qui les poussent dans leurs derniers retranchements. Les instincts primaires et les valeurs humaines se confondent, chacun réagit différemment lorsqu’il est confronté à ses peurs et angoisses.

1995 – Série terminée en 5 tomes double. Une réédition est prévue ce mois-ci chez Pika.

Lien vers ma critique complète : http://lekitsunelit.monespace.net/2020/12/30/dragon-head/

Le blog et moi

MA VISION DU BLOG

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que j’ai lancé ce blog. Les réactions et commentaires sur mes articles ne pleuvent pas mais je ne suis pas démotivée pour autant. Au contraire, je me sens moins sous pression. Je sais que ça plaira à quelques personnes, que ça pourra peut-être en aider certaines et je ne me sens pas forcée à écrire de manière parfaitement régulière. Quand j’écris, c’est que j’en ai vraiment envie et c’est vraiment très important que cela reste le cas pour chacun de mes articles. Dans l’idéal, j’essaie d’écrire un article par semaine mais cela varie en fonction de mon boulot. Etant enseignante à l’école primaire, j’ai un certain nombre de tâches à réaliser à domicile après le travail, ça prend du temps, du temps que je perds donc pour le blog.

Je remercie toutes les personnes qui me soutiennent et qui me lisent. Je vais continuer d’entretenir ce blog avec le plus grand soin possible. Je pense peut-être ajouter un article « bilan lecture » à la fin de chaque mois pour synthétiser tout ce que j’aurais lu en un mois. Cette année, j’ai eu l’occasion de participer à un « challenge lecture » avec un précieux cercle d’amis (Coucou, le SERN) et j’ai trouvé ça vraiment pratique pour structurer ses lectures et garder une vue d’ensemble sur l’année, ça m’a d’ailleurs vraiment aidée pour réaliser ce bilan 2020 étant donné que j’avais référencé vraiment tous les tomes que j’avais lus. On recommence à zéro cette année, j’ai bien l’intention de battre mon record en 2021 (301 tomes lus en 2020).

MES ARTICLES FAVORIS

Je fais également le point sur le contenu de mon blog, je suis globalement fière de tout ce que j’ai écrit, j’aime vraiment écrire et j’espère continuer à m’améliorer. Si je devais choisir les 3 articles dont je suis le plus fière, il s’agirait de :

Les trois articles qui m’ont probablement demandé le plus de temps car il s’agit d’analyses et de réflexions qui vont plus loin que dans la plupart de mes critiques. J’espère avoir l’occasion d’en rédiger d’aussi bons, voire de meilleurs en 2021.

Mes attentes pour 2021

LES ANNONCES QUE J’ATTENDS

Pour 2021, j’aimerais vraiment pouvoir retrouver Moto Hagio. C’est une pionnière du Shojo, je suis tombée sous le charme de son anthologie qui était juste fabuleuse ! Il y a plus d’un an, Le Lézard Noir a tweeté pour signaler qu’elle reviendrait bel et bien chez nous, j’espère que l’annonce officielle tombera dans les prochains jours, sachant qu’en plus, l’Italie et l’Espagne ont eu droit à la publication de Clan Poe chez eux.

J’aimerais également avoir de nouveaux titres d’Inio Asano, d’Akane Torikai et de Kazuo Umezu à me mettre sous la dent cette année. Il y a de l’inédit disponible pour les trois mangakas donc je croise les doigts.

Je voudrais avoir accès à un titre d’Ikegami, il dessine tellement bien ! J’aimerais beaucoup pouvoir lire une de ses séries mais toutes celles qui sont sorties en VF sont hors de prix maintenant…

Panini annonce beaucoup de rééditions ces derniers temps, je croise vraiment les doigts pour une réédition de Princesse Kaguya qui serait, cette fois-ci, éditée jusqu’au bout. Idem pour Skyhigh.

Puis, la suite de Subaru…J’aimerais tellement qu’elle soit éditée en français…

MES ACHATS PREVUS

Il s’agit de mes prévisions actuelles avec la liste de mes achats prioritaires. Il est certain que d’autres titres viendront s’y ajouter en cours d’année.

Chez Akata, beaucoup d’annonces n’ont pas encore été faites mais dans ce qui est déjà connu, je compte me procurer :

  • A sign of affection ;
  • Si nous étions adultes ;
  • Mes yeux rivés sur toi.

Chez Black Box, j’ai déjà précommandé le pack hommage à Izumi Matsumoto. J’ai également prévu de participer à deux financements participatifs qui arriveront dans l’année :

  • Irène ;
  • Le pack Masako Yoshi.

Chez Le Lézard Noir, j’attends les prochaines annonces. En attendant, je compte bien continuer à suivre toutes les séries que je lis chez eux dont la plupart font partie de mes coups de cœur 2020.

Chez Ki-oon, j’attends particulièrement My Broken Mariko, ça a l’air incroyable !

Chez Kana, ce sera :

  • & ;
  • Kowloon Generic Romance.

Chez Noeve Grafx (hâte de voir les cartes qui iront avec aussi) :

  • A Brief History of Robosapien ;
  • C’est un mystère ;
  • Welcome to the ballroom.

Chez Pika, je ne compte prendre pour l’instant que Blue Period dans leurs nouveautés annoncées.

Chez Panini, avec toutes les rééditions, il y en a pas mal que je pense prendre :

  • Sidooh ;
  • Aozora Yell ;
  • Eden ;
  • Lone Wolf & Cub.

Chez Delcourt/Tonkam, j’attends Phénix qui est repoussé depuis septembre 2019. J’espère qu’il sortira vraiment en 2021.

J’attends avec impatience les annonces de Vega Dupuis, j’espère au moins la suite de Le bateau de Thésée, un manga extra !

Liste de mes lectures 2020

JANVIER

– Beastars T. 8

– Blue Flag T. 2, 3 et 4

– DDDD T.8

– Doppleganger T.1

– En Proie au Silence T.1

– Family Compo T.1, 2

– Inio Asano Anthology one-shot

– Je veux manger ton Pancréas T.1 et 2

– Jusqu’à ce que nos os pourrissent T.1 et 2

– Le temps des cerisiers one-shot

– Le bateau de Thésée T.5

– Mauvaise Herbe T.1

– NeuN T.2

– Octave T.1

– Rikudo T.1

– Tokyo Alien Bros. T. 1, 2 et 3

– World War Demon T.1

FÉVRIER

– Orochi 1

– Sengo 1

– Asadora 1

MARS

– Zenkamono 1

– Les fleurs du mal 1 et 2

– Lorsque nous vivions ensemble 1

– Beastars 9

– Nos chœurs évanescents

– Don’t Fake Your Smile 1

– Je suis Shingo 1-6

– Le prix du reste de ma vie

– Parasites amoureux 1

– Ciel gris 1

AVRIL

– Dans le sens du vent 1

– Freya l’ombre du prince 3

– Running Girl 1

– Octave 2

– Transparente 1

– Shino ne sait pas dire son nom

– Les liens du sang

– Happy 1et 2

– Sunny 2

– La fillette au drapeau blanc

– Maladroit de naissance

– Jusqu’à ce que nos os pourrissent 7

– Adieu mon utérus

– Tant que nous serons ensemble 2

– Perfect World 10

– NeuN 3

– Poisons

– La maison aux insectes

– Thongari Thanatos

– Parasite 1

MAI

– Double Je 1-5

– Rock Money Education

– Stop Hibari-kun 1 et 2

– Du haut de mon monde

– Berserk 7 et 8

– Fullmoon 1-7

– Litchi Hikari Club

– Magus of the Library 1

– Le Tigre des Neiges 2-5

– Devilman 1-5

– Moon Lost 1-2

– Ashita no Joe 1-2

– Berserk 3-6

– Sayonara Miniskirt 1

– Moto Hagio Anthologie

– Elle ne rentre pas, celle de mon mari 1

JUIN

– Our Colorful days 1

– Kanon au bout du monde 4

– Le monde selon Setchan

– Blue Flag 5

– Incandescence 1

– Asadora 2

– Transparente 2

– Les temps retrouvés 2

– Vampyre 1

– Docteur Inugami

– Actage 1 et 2

– Nos chœurs évanescents 2

– Le vœu maudit

– Lady Georgie 1- 4

– Don’t Fake Your Smile 2

– Just not Married 1

– Beastars 10

– Show Me Love

– Autour d’elles 1

– En Proie au Silence 2

JUILLET

– Beastars 11

– En Proie au Silence 3

– NeuN 4

– Cléopâtre

– Ma gamine la fac et moi 1 et 2

– Histoires de femmes 1

– FMA 1 à 3

– L’attaque des Titans 1 à 30

– Just not Married 2

– Manabu 1

– First job new Life 1 et 2

– Zenkamono 2

– Anonyme 1

– Running Girl 2

AOÛT

– Blue Flag 6

– Don’t Fake Your Smile 3

– Mauvaise Herbe 2

– Elle ne rentre pas, celle de mon mari 2

– L’attaque des titans 31

– Les liens du sang 7

– Fraction, Anamorphosis et Une collision accidentelle

– La fille de la plage 1 et 2

– Manabu 2

– Akira 1

– Marine Blue 1 et 2

– Autour d’elles 2

– Magical girl site 13

SEPTEMBRE

– Nos chœurs évanescents 3

– Le dévoreur de Souvenirs 1 et 2

– DDDD 9

– Kanon au bout du monde 5

– L’enfant ébranlé

– Beastars 12

– Moi aussi 1

– Le prix du reste de la vie 2

– Trait pour Trait 1

OCTOBRE

– Nova 1

– Nos temps contraires 1

– Le Tigre des Neiges 6

– You’ve Gotta Love Song

– Switch Me on 1

– Asadora 3

– Corps Solitaires 1

– En Proie au Silence 4

– Sailor Moon 1

– Orochi 2

– Tokyo Tarareba Girls 1

NOVEMBRE

– Magical Girl Site 14

– Moi aussi 2

– Don’t Fake Your Smile 4

– Jizo

– Shin Mao Dante 1-4

– FMA 4

– Angel Sanctuary 1

– Beastars 13

– La Princesse et la Bête 1 et 2

– Le renard et le petit Tanuki 1

– Honey and Clover 1

– Just not Married 3

– Six Half 1-11

– Incandescence 2

– Blue Flag 7

– Tokyo Tarareba girls 2

– L’attaque des Titans 32

– Magic Knight Rayerths 1

DECEMBRE

– Innocent 1-5

– Atchoum

– Speope 1

– 12 mois 1-2

– Running Girl 3

– Les liens du sang 8

– Frère à louer 3-4

– Subaru 1-11

– Nos temps contraires 2

– Princess Jellyfish 1-4

– Dragon Head 1-5

– Everyday is a Good Day

– Unsung Cinderella 1

– Urashiman 1

4 thoughts on “Mon bilan manga 2020

  1. Très beau bilan ! Beaucoup de tes coups de coeur sont dans ma PAL (Mauvaise Herbe, En Proie au Silence, Orochi, L’enfant Ebranlé et Dragon Head) et j’espère pouvoir les lire cette année !

    Tokyo Tarareba Girls j’ai adoré ! C’est mon premier de l’auteure et ça m’a vraiment donné envie de lire d’autres de ces séries, notamment Le Tigre des Neiges !

    Subaru, je croire les doigts pour voir une réédition sortir !

    Nous avons beaucoup d’achats similaires et tout comme toi, beaucoup de chez Panini me font envie, mais j’ajouterai Banana Fish pour ma part (que je suis étonnée de voir absent chez toi, je pensais que c’était le genre de manga qui t’intéresserait !).

    Le seul dont j’hésite est Aozora Yell, j’ai adoré Mon Histoire de l’auteure, et j’aime beaucoup So Charming mais ça tourne mine de rien pas mal en rond pour ce dernier. Et Aozora Yell fait je crois 18 ou 19 tomes, et j’ai peur que ça fasse pareil que So Charming. Sans compter que c’est un manga sportif/musical, soit deux genres que je ne lis jamais haha. Bref plein de choses me font hésiter mais d’un côté c’est une auteure que j’adore… Mais je suis contente de voir que tu vas le lire, car on a plein de lecture en commun et nos gouts sont assez similaires donc j’attendrais ton avis avec impatience !

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, Angel ! 😀

      Hâte que tu lises tous les titres qui sont dans ta PAL, ils en valent vraiment le coup !

      Et ça me fait plaisir de voir que tu as apprécié Tokyo Tarareba Girls, Akkiko Higashimura est vraiment une talentueuse autrice. Je suis en train de lire Princess Jellyfish, j’adore !

      Je croise les doigts avec toi pour Subaru, cette pépite mérite tellement une réédition !

      Ah c’est un oubli pour Banana Fish, j’ai prévu de l’acheter aussi ! XD

      Au début, j’hésitais aussi pour Aozora Yell puis, je me suis dit que le sport et la musique, ça pouvait bien matcher ! En plus, je me dis que soutenir un shojo comme celui-ci pourra donner envie à l’éditeur de rééditer d’autres shojos comme Mars par exemple. Mais j’essaierai de rapidement donner mon avis une fois que j’aurai acheté le premier tome. C’est vrai qu’on a des gouts plutôt similaires ! 😀

  2. C’est toujours un plaisir de lire tes articles. Généralement, je le fais via Amino mais j’ai maintenant mis ton blog dans mes favoris pour te suivre plus régulièrement 🙂
    J’espère tellement aussi une réédition des titres d’Ikegami !
    Je n’ai pas pu résister à l’appel des scans mais si un jour je tombe sur une bonne occasion, je foncerais dessus !
    On a la même liste chez Noeve, faut dire qu’un certain fruit nous a bien vendu « Welcome to the ballroom ^^). Ma liste d’achats est encore plus longue que la tienne mais je pense que je vais devoir faire des choix, car ça va être très dur de tout acheter en plus de mes séries en cours…
    J’espère que tu auras vite ton exemplaire de Veil, c’est vraiment un manga à part et j’ai été très surprise de tant l’apprécié étant donné l’absence de réelle « histoire ».

    Bonne année à toi Aqua, et continue d’écrire sur ce que tu aimes <3

    1. Merci beaucoup, Drey ! 😀

      Faut croiser les doigts pour Ikegami, ce serait vraiment génial !

      Oui, on a subi une propagande bien fruitée pour Welcome to the Ballroom ahah ! :’) En plus, ça ressemblerait apparemment un peu à Subaru donc hâte de lire ça !

      Ah les choix vont être difficiles… x)

      Pour Veil, rien qu’en voyant les illustrations et les planches partagées dans les critiques, je suis déjà persuadée que je vais adorer, l’univers graphique a l’air tellement riche et hors du commun. Je suis impatiente de découvrir ce manga/artbook.

      Merci et encore bonne année à toi aussi, Drey ! ♥

Répondre à Audrey Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *