Veil

« Difficile de deviner si vous dormez ou si vous êtes éveillée. »

Veil, c’était vraiment le gros événement de fin 2020 pour moi. Dès que j’ai vu des images des livres sur les réseaux sociaux, j’ai su que c’était une œuvre faite pour moi, ça a été un coup de cœur instantané. Malheureusement, mon coffret n’est jamais arrivé et je n’ai donc pu me rabattre sur les deux tomes « simples » qu’en janvier d’où ma lecture plutôt tardive. En tout cas, l’attente en valait le coup, tous mes sens ont été éveillés par cette lecture unique, atypique…

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Veil, de quoi ça parle ?

LUI est policier, ELLE est aveugle. Nous suivons quelques bribes de leur quotidien où taquineries et subtilités s’entremêlent avec harmonie.

Mon avis…

Si nous comparions la cuisine avec la lecture de mangas, nous pourrions qualifier Veil de met issu de la haute gastronomie. Rien que l’édition semble classieuse avec une couverture solide à grains, des lettres d’or pour le titre, des pages entièrement colorisées avec un papier épais de bonne qualité…Il s’agit d’un ouvrage à mi-chemin entre le manga et l’artbook, ce qui fait de lui un sublime objet de collection. Je n’avais jamais lu de pareil manga, il a vraiment un côté unique.

Graphiquement, les illustrations sont magnifiques avec un style rétro « à l’ancienne » qui se ressent à travers sa coloration, ses cases ondulées qui donnent une impression de traçage à main levée, le style vestimentaire de ses personnages qui rappellent les années 50-60…L’éditeur appuie ce côté rétro en utilisant une police proche d’une machine à écrire mais qui semble tout de même moins carrée et plus moderne. Le tout est vraiment harmonieux. J’ai fait lire le manga à mes grands-parents, leur première réaction a été l’émerveillement : « Waouh ! C’est magnifique ! C’est un manga ? Je ne savais pas qu’il existait des mangas pareils ! » Avant même de lire, feuilleter ces deux volumes procure déjà un énorme plaisir visuel. En plus, Veil s’équilibre en alternant quelques planches avec des pages de proses et des illustrations. Un vrai régal ! J’avais l’impression de visiter une galerie d’art en lisant mon manga, une expérience de lecture vraiment déroutante et inoubliable.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Maintenant que tout est dit sur la forme, passons au fond. Il s’agit de plusieurs histoires courtes de 2 à 6 planches environ qui se succèdent, entre-coupées par de petits textes et/ou d’illustrations diverses. Chaque séquence propose un dialogue entre les deux protagonistes, Elle et Lui (nous apprenons leurs noms et âges réels à la fin du premier volume). Nous observons quelques morceaux de leur quotidien commun. Tout se joue dans la subtilités, les inférences et les petits détails. Leur relation est ambiguë, elle semble intime sans être officialisée pour autant. Les deux personnages se tournent autour et se taquinent à tout moment, tous deux semblent être dotés d’un fort caractère et tiennent visiblement beaucoup l’un à l’autre. Leurs petites chamailleries sont touchantes et amusantes, appuyées par un langage soutenu qui rend les scènes encore plus drôle grâce au côté très sérieux qu’il produit.

━──────≪✷≫──────━

━──────≪✷≫──────━

Il n’y a pas spécialement de fil conducteur ni de chronologie spécifique si ce n’est la première histoire qui présente leur rencontre. A la base, les planches ont été postées séparément sur les réseaux sociaux par son auteur qui entretenait un certain mystère autour de ses deux personnages. Ceux-ci sont d’ailleurs très attachants, j’ai vraiment envie d’en savoir davantage sur eux, je me pose plein de questions mais j’adore cette atmosphère mystérieuse qui se dégage de cet univers. Normalement, la série aurait dû être clôturée en deux volumes mais le succès a été tel qu’un tome supplémentaire se trouve finalement en préparation, et ce pour notre plus grand plaisir !

Les volumes se lisent assez rapidement mais invitent à une ou plusieurs relecture(s). Ne serait-ce que pour profiter des illustrations ou bien chercher les petits détails qu’on aurait manqués.

Conclusion…

Veil est une œuvre que je recommande particulièrement aux amoureux des beaux livres et des artbooks. Si vous cherchez un scénario élaboré avec un début, une progression et une fin, le manga ne vous conviendra peut-être pas. Par contre, si vous êtes en quête de nouveauté, d’originalité, de subtilité, de beauté…Vous risquez d’adorer ! Personnellement, je ne regrette pas une seconde mon achat. Noeve Grafx a fait fort en lançant sa collection de mangas avec ce titre, dévoilant ainsi leur gros potentiel dans leur domaine, proposant à la fois quelque chose d’atypique et de beau avec une excellente qualité d’édition. Cela rend curieux pour la suite de leur parcours.

Be the first to reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *